Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 19:00

Après avoir posé quelques questions via le blog juste après leur achat, Damien et Christophe m'ont envoyé dernièrement quelques photos de leur First 18 fraîchement rénové : coque impeccable, antifouling aux couleurs...

Il ne reste maintenant plus qu'à changer les voiles d'origines !  Mais la transformation risque d'être surprenante ... si Damien et Christophe vont au bout de leur idée ! (je n'en dirais pas plus...)





Pour commenter une de tes questions Damien; pour moi la quille descends bien à son seuil maxi... (pas besoin de faire plonger Christophe pour vérifier...)





"Fido", paisible au mouillage près d'Arradon... aux portes du Golfe du Morbihan... prêt pour les sorties d'après le boulot.... veinards !!!



Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 19:00

Bonjour

J’aimerais vous faire profiter de mon expérience du FIRST 18 que je possède depuis maintenant 8 années et qui navigue dans la baie de Port-Gentil au GABON (un first 18 sous l’équateur)

lien google map

 

J’ai coupé le coffre arrière pour gagner en habitabilité dans le cockpit et j’ai remplacé le rail de fargue alu par du bois + fibre de verre pour économiser les cuisses et les tibias de mes équipiers au rappel et au retour de régates bien arrosées.




J’ai eu de nombreux soucis avec le safran, soucis résolus grâce à l’adoption d’un casque (fourreau) et d’un safran coulissant à l’intérieur de celui-ci.



J’en ai également profité pour changer l’angle par rapport au tableau arrière pour arriver quasiment à la perpendiculaire de l’eau, le résultat est convaincant car il est beaucoup moins ardent à la barre mais il entre en résonnance à l’accélération (je pense avoir trouvé l’origine de la résonance et je vous tiendrais informé de l’évolution).

Comme notre zone de navigation est pleine de bancs de sable plus ou moins visible et nomades, j’avais la ferrure qui se tordait et cela m’empêchait de le relever d’où quelques grands moments de solitude en attendant la marée pour rentrer au mouillage...  

C’est loin d’être compliquée à fabriquer et on peu même conserver son safran d’origine en y mettant quelques coups de rabot / ponceuse

Pour celui-ci, comme nous n’avons que très peu de choix dans les matériaux localement je l’ai fait avec de la récup d’inox mais il serait plus facile de le faire en aluminium (voir photos).


photo du MALIA se préparant pour les championnats de voile du GABON avec une robe dessinée par des élèves de CP/CE1



[Le revoici] avec sa belle robe violet métallisé et liston blanc lors de sa remise à l'eau samedi après deux ans de séchage forcé car le bateau a essuyé une tornade et j'ai tout cassé sur un échouage sur un banc de sable (safran perdu, bôme mat cassés nets, cadènes arrachées avec rail de fargue, dérive en piteux état...).

 


Cordialement / Best regards

Vincent PEREZ

 

Société Gabonaise de Soudure Industrielle

BP 929 – Port-Gentil
République Gabonaise

Tel : + 241 (02) 56 13 92 / (02) 55 00 77
Fax : + 241 (02) 56 13 97
Mobile : + 241 07 89 86 03
E-mail : vperez.sgsi@gmail.com
Skype : rezpe120

 

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 19:00
Voici une initiative tout à fait intéressante organisé par le conseil général du Finistère http://www.semainepetitcabotage.com/  (info découverte sur le très bon site des Tabasco)

* navigation en flotte entre 10 et 30 petits bateaux (5m à 8.50m)
* 4 circuits au choix :
Circuit Canal & Aulne




A tester ...

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 19:00
Bonjour,
 
Voici quelques photos de "Gwen Ha Du" lors d'une sortie "tour de presqu'île" en été 2007, départ de Quélern vers Morgat.
 

undefined 

undefined


Superbe journée, traversée de la rade et du goulet sans trop de vent, premières vraies risées au large de Bertheaume pour faire un bon prés jusqu'au Toulinguet.

undefined


Le vent tourne, et nous sommes grand largue jusqu'au Tas de Pois où un dauphin vient jouer avec le bateau, nous envoyons ensuite le spi jusqu'au Cap de la Chévre, nous arrivons à dépasser de plus grosses unités lors de ce bord. 

undefined


Nous retrouvons un ami avec son bateau pour terminer notre périple jusqu'a Morgat , nous admirons la côte magnifique du Cap.
 
undefined

undefined

undefined


Je dépose mes amis et termine la journée par un retour dans l'anse St Nicolas où je mouille seul pour la nuit !!!
 
 
Erwan "Gwen Ha Du" - Mer d'Iroisebug_fck
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 19:00
Alain, skipper de "Davaï", nous raconte sa petite mésaventure :

  "Davaï", pavoisé, prêt à se poser sur ses béquilles.
undefined


"Lors d'une sortie de fin de saison, je tirais un bord de près en solo à la sortie du chenal de l'aber Wrach. Je naviguai à une vitesse d'environ 5 noeuds.
Subitement le bateau s'est mis à vibrer, notamment au niveau du gréément. J'ai simultanément ressenti un choc, très léger, à peine perceptible, au niveau de la barre .
Sur l'instant mon attention a été attirée par le gréément. Un petite visite m'a permis de constater qu'à priori tout allait bien ... L'hypothèse du démâtage écartée, j'ai alors repris ma navigation.
Quelques instants plus tard , dans une risée une peu plus forte que les autres, suivi d'un départ au lof , je tire sur la barre et constate alors que le haut du safran "bouge" de quelques centimètres. Problème ! Je constate rapidement que le problème provient du femelot inférieur ( fixé sur l'aileron) , qui lui aussi est mobile ! Pas tout à fait normal ! J'ouvre le coffre arrière et constaste, non sans soulagement,  que les deux boulons de fixation sont présents. Il n'y a pas non plus de voie d'eau,. Le problème persistant je décide de rentrer au port.

DAVAÏ amarré , depuis mon annexe, j'effectue une visite de l'arrière et constate qu'il manque la tête d'un des deux boulons, ainsi qu'un peu de polyester !
 undefined
Ayant programmé la mise au sec de DAVAÏ pour la semaine suivante , je me suis abstenu de toucher à quoi que ce soit ! En effet , il n' y avait pas de voie d'eau , donc pas de risque pour DAVAÏ. (J'ai toutefois démonté le safran et effectué des rondes quotidiennes pour vérifier l'absence de jeu au niveau des boulons . Jeu susceptible de laisser l'eau de mer s'infiltrer.)
 
Lorsque DAVAÏ fut au sec , j'ai pu constater que l'un des deux boulons ( diamètre 8 mm) avait été cisaillé net!
undefined



Une vérification du système de relevage de la quille m'a fait découvrir une autre (mauvaise) s
urprise : l'axe en inox, traversant la quille, était coincé dans son logement!
Après quelques efforts , j'ai réussi à l'extraire . J'ai alors constaté qu'il était tordu.

 undefined
C'est seulement alors que j'ai fait le rapprochement entre la vibration et ces deux anomalies. J'avais sans aucun doute heurté un OFNI , flottant entre 2 eaux .
En effet, je n'avais rien observé en surface, aucune rayure n'était visible sur la carène. De plus, naviguant dans bien le chenal, il y avait sufisamment d'eau sous la quille : des caboteurs naviguent parfois dans ce même chenal.
Il me restait à entreprendre les réparations nécessaires: redresser l'axe tordu, refixer le femellot de safran, réparer l'aileron, afin que DAVAÏ puisse naviguer à nouveau dans des conditions optimales . Ces différentes réparations ont été réalisées sans problème particulier durant l'hivernage qui a suivi."


La réparation de la quille est consultable ici !



Pour ceux qui ne connaissent pas l'Aber Wrach, voici les jolies rencontres que l'on peut faire là-bas !

 Goélette RECOUVRANCE , entrant dans l'aber Wrach par le chenal de la MALOUINE. A droite , la balise du "pot de beurre"
undefined

 Dans le sillage de RECOUVRANCE , à gauche on distingue l'ile de fort CEZON , son fort ( doté d'un amer circulaire blanc), la balise de "breach ver"
undefined 

 Cormorans se séchant au soleil dans l'Aber Wrach
undefined

 Ile Stagadon , située dans l'Aber Wrach . Cette île est actuellement occupé par l'association du Père JAOUEN ( Bel ESPOIR , RARA AVIS , etc ...)
undefined 
 
First 18 sous voile , photo du second  first 18 basé à l'Aber Wrach... mais de l'autre coté de la rivière
 undefined


Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 21:30
Le First 18 est un petit bateau super sympa qui permet aussi bien de naviguer sportivement en eaux douces que de faire vraiment de la croisière côtière en eaux salées. Mais ses qualités marines lui permettent d'aller toujours plus loin que ses compétiteurs. Son terrain de jeu est donc immense et les plaisirs qu'il procure en sont d'autant plus impressionnants !


Et si on en parlait tous ensemble ici ???



Et si nous racontions nos belles navigations d'été ou bien celles du dimanche ? Si on partagait nos beaux mouillages, ou nos bons plans à terre ?

Une histoire même courte est toujours agréable à lire; prenez votre courage à deux mains, et envoyez moi vos quelques lignes par mail avec si possible une ou deux photos qui rendent toujours plus agréables la lecture.

Contact mail

Bon vent !
Florent
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Nos histoires