Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 08:23


Voiles et Voiliers, Hors Série n°21, septembre 2007


"Il se présente avant tout comme un excellent voilier de promenade ou croisière côtière"
" Le First 18 est un vrai  bateau de mer, pas un engin accrobatique "
" En tout état de cause, le First 18 est un des meilleurs investissements dans cette taille"











Loisirs Nautiques, °431, novembre 2007, Spécial occasions, 30 voiliers au meilleur prix.

"Les yeux fermés en version quillard"
"Il vieillit bien,il est costaud, et en plus il est agréable à barrer" "très sécurisant"
"Un des rares voiliers de 6 mètres capable d'affronter des conditions musclées"
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 22:26
On se pose souvent cette question ! Mais avant toute chose, il est avant tout nécessaire de bien définir ses besoins et ses contraintes. 


Le bateau reste habituellement au mouillage ? 

On pourra, dans ce cas, opter pour une annexe rigide. Celle-ci restera cadenassée à quai en notre absence, ou transportée sur le toit de la voiture. Après, elle attendra sagement au mouillage lors d'une navigation, ou sera promenée derrière le bateau (attention, cela pénalisera énormément la vitesse !!!) .
sportyak-action1-1-.jpg
Parmi les modèles fréquemment vus (liste non exaustive)  : Bic Sportyak , barque Armor Aviron , etc... Ces modèles présentent l'avantage de pouvoir mettre un petit moteur. Les prix neufs de ces annexes "en dur" sont aux alentours de 300-500 €. 


Le bateau reste au port ou est mis à l'eau à chaque sortie ? 
On privilégiera dans ce cas, une annexe gonflable. Mais il reste donc à définir quel type !
 
On pourra choisir une luxueuse, en PVC ultra renforcé, plancher gonflable ou latte en bois  (ex : Bombard, Caribe, etc...). Là aussi, si vous souhaitez utiliser un moteur c'est le passage obligé ! Il faut quand même noter que celle-ci trouvera sa place difficilement à l'intérieur sans condamner l'habitacle (les sacs de rangements de ces annexes sont souvent gros et lourds). En terme de rangement, le sac d'annexe pourra être mis sur les coussins à l'intérieur ou dans le (grand) coffre extérieur ou bien pourquoi pas solidement attaché sur le pont avant ! Les prix neufs débutent à 300 € (plancher bois, sans possibilité de mettre de moteur), puis grimpent à 500 € pour celles qui peuvent recevoir un moteur.
 
Sinon, on peut s'orienter vers une annexe plus simple, en PVC type piscine (ex : Sevylor, etc...) , avec plusieurs compartiments de gonflage. Les avantages de ces modèles sont le prix, le poids et le gain de place. On pourra glisser le sac très facilement sous le cokpit, dans le profond coffre (attention, celui-ci a un rectangle arrondi limitant la largeur d'entrée à 45cm et la hauteur à 22cm ). Les inconvénients sont la résistance à l'abrasion, pas de moteur thermique (certains modèlent peuvent cependant recevoir un moteur electrique). Les prix neufs débutent à 50€ . A noter, certains modèles de Sevylor ont en plus une housse polyester sur le PVC, qui renforce un peu plus l'ensemble (prix neuf aux alentours de 100-200€) 

sevylor.gif
En conclusion ! 

Il est très difficile de conseiller une annexe pour un First 18, toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Sans évoquer, que le First 18 comme tout bateau qui possède un tableau arrière, demande un peu d'aisance pour monter-descendre dans l'annexe ! 


Propriétaires vous avez la parole, quelles sont vos annexes et leurs utilisations ???
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 16:13

Il va être difficile d'être exhaustif, tellement les bateaux sont nombreux !

1) catégorie Micro (5,50 mètres de longueur)

 

  • Edel II : club edel, national edel, blog, blog, blog
    • bateau au programme assez similaire : autant croisière que regate. look un peu rétro, mais ça a son charme !

       

  • Microsail : asso, constructeur
    • orienté dès le départ régate, et reste encore aujourd'hui bien dans la course. assez volage et sportif.
    •  

  • Micro Challenger : asso, blog
    • flotte aussi importante que le first 18, mais sur plus de 20ans de production ! même programme
    •  

  • Corsaire : asso
    • la carène à bouchains en contreplaqué : pas d'imitation possible ! près de 4000 unités et toujours en production !
    •  

  • Neptune / GO 5.50 : asso, constructeur
    • orienté lui aussi régate . Hauteur sous barrots pénalise une utilisation en croisière.

 

 



2) hors catégorie Micro, anciens

 

  • Maraudeur : asso
    • petite coque très sportive (et parfois physique !). pas du tout adapté à la croisière cotière
    •  

  • 590 Lanaverre : asso
    • un croiseur où un équipier peut se mettre au trapèze !
    •  

  • Edel 5 & 5.45
    • un peu moins polyvalent que l'Edel 2 (quillard en petit tirant d'eau)
    •  

  • Kelt 6.20
    • bon bateau, à la réputation marine
    •  

  • Cap Corse : asso
    • un peu du look emprunté au Corsaire...   

 

  • Challenger horizon : Blog
    • Plus grand que le Challenger Micro (7m), mais dans le même esprit...

  • Jouet 26 :blog
    • Le grand frère du Jouet 5.50, dans le même soucis de qualité

 

 

3) hors catégorie Micro, récents à très récents

 

  • SUN 2000 : asso, constructeur
    • le digne successeur chez Jeanneau du Micro Challenger. dériveur intégral
    •  

  • Blue Djiin : asso, constructeur , blog (à visiter !)
    • un très beau bateau de croisière côtière, très facilement transportable
    •  

  • Kouign Aman : constructeur
    • flirtant avec la catégorie micro, et orienté croisière comme le first 18 dans certaines versions
    •  

  • Atao2 : constructeur
    • voilier d'apparence "moins fourni", mais biquille ou bi dérive pour un échouage facile !
    •  

  • Kerkena 6.1 : constructeur
    • un dernier né, à voir de plus près dans les prochains salons !
    •  




4) Le successeur du Chantier !

 

  • First 210, First 211, First 21.7 et pour 2008 First 21.7S (+ de volume intérieur et ciao l'insubmersabilité) : constructeur, asso,
    • Officiellement nommé par le chantier Beneteau comme le successeur du First 18, pourtant ces deux bateaux sont bien différents : le 210 est LE bateau marin de sa catégorie (6.40m) allant taquiner les embruns bien au delà de la limite cotière.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 13:57

Là, on ne peut pas plus être franc ! Il faut dire, que toutes les unités se rapprochent de la trentaine d'années, les défaillances commencent donc à apparaître...

Cependant, il ne faudrait pas croire que le First 18 est une mauvaise occasion (bien au contraire !), car nombre de ses concurrents ont les mêmes points à surveiller, plus d'autres beaucoup plus difficiles à réparer (pont délaminé, hublots non étanches, osmose de coque, ...)


Point à surveiller n° 1 : le système de quille pivotante (sur les modèles concernés)
Le Chantier a très tôt détecté une usure anormale de la tige filetée qui descend la quille pivotante. Le risque est de voir partir la quille sans pouvoir la remonter. 

Aux dires de certains, les concessionnaires Beneteau peuvent vous retrouver les pièces d'usures (témoignages bienvenus !)

Un témoignage intéressant sur le forum de Hisse-et-Oh à ce sujet

Dans la rubrique documents officiels, vous retrouverez la notice de démontage de la quille (valable pour les first 18-22-25 qui possèdent le même système).

Pour compléter, il est bon de rappeller que cette pièce joue en fait le rôle de fusible. Si la quille vient à toucher un obstacle, c'est cette pièce seule qui casse et non pas toute la structure du bateau qui encaisse le choc.

Point à surveiller n° 2 : la mèche de safran
Ce point est à surveiller sur tous les bateaux !!!
La seule solution pour s'en rendre compte véritablement, c'est de naviguer. La barre ne doit pas avoir de jeu, et les virements doivent s'effectuer sans à-coups.
A terre ou au ponton, c'est un peu moins facile d'évaluer ce point, mais on peut déjà se faire une idée.

A noter: 
1) cela n'empêche pas de naviguer, mais adieu les sensations de barre !
2) il faut mieux réparer, car le jeu va en s'empirant à chaque sortie
3) la réparation est assez simple


Point à surveiller n° 3 : les vaigrages intérieurs
Là aussi, toutes les tapisseries de plus de 30 ans ne sont pas forcément en super état (les records de longévité sont plutôt observés dans des musées !).

La mousse sous le skaï, part en poussière après l’épreuve du chaud, humide, froid, et le vaigrage finit par tomber dans les parties supérieures.

exemple : 
DSC01000.jpg

Attention, la mousse qui tombe est un peu allergisante.

Pour y remédier :
1) armez vous de votre aspirateur (le soir venu, on regrette je vous assure)
2) enlevez la mousse qui reste accrochée au skaï
3) grattez la mousse qui reste accrochée à la coque
3) recollez l'ensemble avec une colle Néoprène : 
* en bombe, c’est plus simple mais nécessite d'avoir une surface nickel (ce qui est suivant les endroits parfois impossible)
* en gel étalé au pinceau, c'est moins pratique mais plus efficace dans les endroits d'accès difficile

Regardez le résultat de cette opération sur Chazolo II, c'est nickel  !
DSC-4535-out.jpg

ou sinon, vous pouvez enlevez tout le vaigrage !


Point à surveiller n° 4 : la remorque !!!! (une neuve coûte plus de 2000€) !!!!


Ce point fera probablement l'objet d'un article spécifique, car beaucoup trop vaste pour être traité ici.
A regarder impérativement : les pneus, les roulements, les freins, le freinage auto, le dispositif de recul, l'électricité, le portage du bateau, etc....

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 21:25

Les articles de presse suivants sont à télécharger sur le site incontournable de l'architecte JM FInot :

 
Avec également, en complément :

  • Comparatif de petits voiliers, Le best of (First 18) ... et les autres  Page 1, Page 2
  • Le guide des voiliers d'occasion de 5 à 9 mètres de Emmanuel van Deth aux éditions Loisirs Nautiques (23€), excellent livre à posséder impérativement si vous cherchez un petit voilier !
  • Diverses coupures de presse datant du lancement du bateau
  • Voiles et Voiliers n°101, juillet 1979, First 18 pour la première croisière, Olivier Périetié . .
  • Hors-Série Voiles et Voiliers n°21, 2007, petit encart page 130.
  • Loisirs Nautiques, n°431, novembre 2007, spécial occasions, 30 voiliers au meilleur prix.
  •  

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 21:07
Vous trouverez ici toutes les mensurations de coque, de voile, son poids, et même son handicap régate !




Chantier
Beneteau
Architecte
Jean Marie Finot
 
 
Cote occasion
4 500 € sans remorque pour la version quille pivotante et avec jeu de voile standard
 
 
Matériau
Polyester (avec contre-moulages int)
Longeur hors tout
 5.90 m
Longueur de flottaison
5.05 m
Largeur maximum
2.40 m
Tirant d'eau (quillard)
0.78 m
Tirant d'eau (version quille relevable)
1.10/0.55 m
Déplacement
~600 kg
Poids du lest
180 kg
Couchettes
4
Catégorie de navigation
4ème (ancienne réglementation)
 
 
Grand voile
10 m²
Génois
7.55 m²
Foc
5 m²
Tourmentin
2 m²
Spinnaker
18.50 m²
 
 
Moteur 
 3 à 6 ch
 
 
Régate : Table
 table 109
Régate : Classe
 A
Régate : Groupe HN Q
 2 
Régate : Groupe HN QP
 3 
Régate : Cœff. vent léger Q
 2,9
Régate : Cœff. vent léger QP
 3,1 
 
 
Partager cet article
Repost0
- dans Le bateau
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 08:28

Pendant les 4 années de production, 4 modèles différents ont été proposés à la vente :

 

First 18 – Quillard

tirant d’eau de 80cm

First 18  - Quille Pivotante

tirant d’eau de 55 cm mini / 110 cm maxi

Version Club

Version Standard

Version Club

Version Standard

+

+++

++

++++

 

Les + indiquent les différences de prix pratiquées au lancement commercial du First 18.

 

La version standard comporte en plus : 

  • vaigrage intérieur,
  • chandeliers et filières,
  • panneau plexi ouvrant
  • stick de barre
  • rail d’écoute de grand voile
  • matelas des couchettes
  • équipets intérieurs et réchaud escamotable
  • table.

 


Ce descriptif est repris des documents d'époque, mais peu de bateaux sont vraiment sortis en version club sans quelques options supplémentaires...



Un option également, qui fait parfois défaut à l'occasion : béquille d'échouage et sa platine de fixation sur coque


Différences notables à l'intérieur entre quillard
g18-614737.jpg

 

... et quille pivotante IMG-021-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 08:27

La fabuleuse histoire du First 18 en quelques phrases ...

 

En 1978, le magazine Bateaux lance la jauge Micro, pour tenter d’enrayer l’inflation vers le toujours plus long, plus cher…. Cette jauge de régate est réduite au plus simple : 5.50 m de long et quelques autres données. Pas plus !

 

Quelques constructeurs vont tenter cette aventure, plutôt dans une optique régate. Pour ne citer que quelque uns : Microsail, ChallengerMicro, Neptune, Jouët 550, Kelt 5.50, Edel 2, … (voir également article "la concurrence")

Le chantier Beneteau prends le contre-pied de nombre de constructeurs : jauge micro Oui !, mais confort en croisière d’abord !  (c'est d'ailleurs incontestablement le plus spatieux et le plus confortable dans cette taille)

 

En 1978, l’architecte Jean-Marie Finot se charge de dessiner ce petit voilier de croisière côtière.

  • Intérieur 4 couchettes, grande habitabilité avec une hauteur sous barrots de 1.35m, un espace aménagé avec des équipets latéraux et deux placards.
  • Rangement extérieur astucieux : grand coffre de cockpit pour loger un moteur et baille à mouillage honorable pouvant loger aisément l’ancre, chaîne et cablot !
  • Comportement en mer rassurant, très raide à la toile, et navigation vraiment confortable !

 

Beneteau lance la production à partir de 1979 ; celle-ci s’est poursuivie jusqu’en 1983. date à laquelle le marché du neuf a fait un pause. Les acheteurs préférant un bateau plus grand d’occasion. A noter, que pendant les 4 ans de production, sont sortis des chantiers environ 1065 exemplaires de notre First18 ! 

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Le bateau