Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 19:00
Comme certains d'entre vous, je regarde assez régulièrement les petites annonces, et je crois qu'on va battre des reccords de mise en vente ce mois de juin !

Le meilleur  des sites internet est de loin :





Les autres sites de petites annonces font bien pale figure à comparer de cet incontournable du ouèbe !


Et donc au 7 juin, 23 bateaux en vente de 1200€ à 5900€ suivant l'état et équipements !

Acheteurs, c'est le bon moment !!!

mon lien direct  "First 18" et le second "First18" sans l'espace
Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 19:00

Erwan, propriétaire de Gwen Ha Du (et trésorier de l'AP First18) a connu le First 18 depuis son plus jeune âge... et pour cause : son père est allé l'acheter au Salon Nautique de Paris en 1979 !

De mes conversations "off" avec les différents propriétaires, cette situation est plutôt rare, car le First 18 sert souvent de tremplin pour un bateau "plus grand, plus mieux" et le nombre de propriétaires différents sur une même unité peut être assez surprenant...


Bref voulant comprendre les motivations de l'époque, Erwan a donc demandé à Michel, son père,  le pourquoi et le comment du First 18 !



Voici son explication aussi amusante qu'intéressante lien fichier


et le bon de commande de l'époque !




et la facture de livraison !







A ce témoignage intéressant, il faut ajouter une nouvelle beaucoup plus triste, car aujourd'hui Michel est sur le point de nous quitter pour son dernier voyage...  nos pensées sont avec lui.


Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 19:00

L'échouage sans béquilles .... c'est possible !!!











et c'est possible aussi pour les quillard !



Et voici sur une très belle plage des Glénans, "Baladin" juste avant (ou après?) l'échouage.








Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 19:00

Et non... malheureusement... ce n'est pas une énorme nouveauté des Chantiers, mais bien un énorme chantier de rénovation !



Ce First18.7 s'appelle Thibou et sévit (dixit son ex propriétaire) sur les lacs de Hollande.




On vous doit quelques explications !!!

Le 18 janvier (comme quoi, il doit exister des chiffres fétiches), je reçois un message de Charles :

"Il y a quelques annees, j' ai entierement refait un First 18 qui s' appelait Thibou.

on a tout refait a neuf et le bateau a la fin etait un First 18.7 !!! car il ressemblait au nouveau Beneteau
je serais content de partager cette experience avec vous. j' ai des tonnes de photos. On a change' le mat, mis un bout dehors, accastillage genre Class8, etc... Je regatais avec mes enfants qui avaient 1 et 3 ans a l'epoque

Amicalement. Charles"


Tout comme vous, j'ai "halluciné" sur ce travail titanesque ! Et évidemment, j'ai tout de suite pensé publier cet article le 1er avril....




petits compléments sur le magnifique chantier de Thibou :

"  On avait [...] rallongé la quille (et oui c' est possible), modifier le safran, accastillage Harken, voiles Pentex (avec Code 0, spi assymetrique, etc...), electronique (d'occasion) B&G. C'etait a l' époque ou j' habitais en Hollande. Mon Thibou etait la terreur du lac, car il avait un super rating et on se battait avec les J22 en temps reel. On a tout gagne' avec pendant 3 ans. Quand je l'ai vendu pour refaire un First Class8 a neuf, les mecs du club se battait pour le racheter ! "

Aux nombreux intéressés, patience, les explications détaillés vont suivre dans les semaines qui viennent !

Florent et Charles



Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:00

J'ai reçu il y a quelques jours...un mail incroyable !

Une photo et un petit texte non signé "cette info devrait sûrement intéresser votre association...Nous avons surpris un des nouveaux prototypes de Beneteau à la sortie du chantier en Vendée. Apres le succès des séries Point 7 (First 21.7, First 26.7, First 31.7, ...), il semblerait que la crise pousse le Groupe Bénéteau à se rabattre sur des unités économiques de petite taille. Le nouveau First 18.7 est semble t’il directement issue de la version original du First 18. Sortie prévue mai 2009 selon les personnes interrogées"

Bénéteau qui a pendant des années délaissé notre monture favorite...reviendrait-il sur sa décision ?



Finalement, après notre histoire de "Lune de Mai" au Japon, l'histoire semble se recouper (le 18.7 est quillard lui aussi tout comme sa version japonaise)

Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 19:00


"Gibolin" devient le second (après "Virus") à avouer son poids au grand public...

Verdict :  "j'ai pesé le bateau sur remorque sans mat et sans moteur : 1020 kg pour info"

Déjà les 820 kgs de mon bateau m'avait très désagréablement surpris, mais 200 kg de différence...là c'est vraiment trop fort !!! Surtout (sans lancer le débat, ça va de soi), que lorsqu'on a déjà visité nos deux bateaux... on aurait plutôt tendance à imaginer l'inverse !
Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 19:00
Voici deux témoignages qui m'ont été adressés... Il n'y aucun doute... il s'agit bien de NOTRE First 18 !!!



Message de Laurent :

"Salut Florent (et bonne année !)

Vu sur le site nauticaltrek (http://www.nauticaltrek.com/voiliers/monocoques/5m50/lune_de_mai_550.html) , une étrange ressemblance entre ce "nouveau" micro et le "quelque peu plus ancien" first 18...
pas si étrange que ça finalement, puisque le lune de mai 550 n'est finalement qu'une adaptation au marché nippon du first 18 (à voir sur : http://www.finot.com/bateaux/batproduction/newjapany/lune_de_mai/lune_de_mai.htm
)
Quelques adaptations toutefois : uniquement dispo en version quillard , pas de rail d'écoute, pas de baille à mouillage (les japonais ne mouilleraient donc pas ????? - sans jeu de mot....), pas de hublot avant mais une disgracieuse manche à air en remplacement...
On retiendra surtout la table du carré fixée sur l'épontille et le texte alarmant suivant : "
Le bateau n’est certes pas destiné à affronter tout les vents et toutes les mers. Il est conçu pour la croisière côtière par temps maniable mais est suffisamment stable pour rentrer au port avec un vent de 25 à 30 noeuds. Le bateau couché à plat sur l’eau se redresse aisément par petit temps. En revanche, sous un vent de 25 à 30 noeuds il ne peut se relever. Pour faire face à ces conditions, il faut un bateau de plus de 6 mètres et de plus d’une tonne de déplacement."

Laurent (calipapatte)"


et puis d'Alain...

" Tout d'abord félicitations pour votre site et surtout son dynamisme.
Bien que n'étant pas propriétaire d'un First 18 ( mais d'un Sun Fast 20), j'ai toujours plaisir à consulter votre site.

Je vous transmets cette info que vous connaissez peut-être et qui peut éventuellement intéresser vos visiteurs.

Lune de Mai nom original d'un voilier de 5,50 m destiné au marché japonais qui va vous rappeler un bateau que vous connaissez certainement.

Ou comment redonner une seconde jeunesse à un voilier.

http://www.njy.co.jp/

http://www.finot.com/bateaux/batproduction/newjapany/lune_de_mai/lune_de_mai.htm

Je ne suis pas un spécialiste du First 18 mais je suis un peu étonné que le groupe Finot dise que Lune de Mai a été spécifiquement conçu pour le marché japonais (quelles sont les différences ?).

Cordialement

Alain Roulois"



En plus des commentaires de Laurent et d'Alain, je rajouterais :
  • productivité sur les balcons arrières (manque un tube) mais avec maintenant un filière arrière,
  • modif des hiloires (sans les fameux taquets qui ont servi au quizz de l'automne)
  • Tubes souples pour vidage cockpit
  • Liaison pont coque sur l'arrière différente
  • Un joint sous le coffre de cockpit !
  • Hublots différents
  • Pont avant sans la trace du panneau (le moule de pont a donc du être complétement refait...)
  • WC chimique
  • et installation électrique...

 

Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 19:00


... en préambule, ça faisait bien longtemps que j’avais enterré mes abonnements aux mensuels papiers, car la nouvelle poulie à rouleaux à 500€ et le nouveau propulseur d’étrave… trop peu pour moi !

 

Création de l’association oblige, pour voir si l’info a été relatée dans les 5 mensuels contactés (!), j’ai racheté quelques exemplaires … et je dois avouer que les numéros de novembre et décembre sont déjà jettés, mais que j’ai retrouvé un peu de plaisir à la lecture des numéros de janvier de Bateaux et Voile Magazine …

On est cependant très loin des articles écrit par ces mêmes magazines il y a 20 ans, où vraiment les choses étaient décortiquées, expliquées, critiquées avec une rigueur scientifique tout en étant suffisament vulgarisées pour être comprises de tous.

Mais cette fois ci, on sent qu’on veut s’écarter de la dérive des précédents numéros. Prise de conscience qu’un magazine ne doit pas être qu’un simple catalogue de bateaux et pièces détachées de fortunés ?

 

 

Donc pour en revenir au sujet, dans le magazine Bateaux, on retrouve un article très intéressant sur les vitesses des voiliers  et la formule de vitesse maxi des voiliers avec coque à déplacement (ce qui est le cas de notre bateau) . J’ai évidemment repris ma calculette…

 

Vitesse Maxi = 2,4 x racine carrée (Longueur à la flottaison)

… ce qui donne pour un First 18…Vitesse maxi théorique = 5.63 nœuds…

 

Cette valeur est purement théorique et le maxi de chaque bateau de 5,5m (coque à déplacement) est forcément en dessous, suivant la charge du bateau, le plan de voilure considéré, etc.

Et à la voile, il est évident que suivant les allures, cela peut varier énormément.. au près évidemment moins, au portant parfois plus lorsque le bateau descend une vague (qui temporairement n’est plus une coque à déplacement).

Attention, on parle ici de vitesse surface, on peut lire des vitesses fond (GPS) plus élevées du fait du courant…

 

En fait, je trouve que cette formule est intéressante pour les navigations au moteur, car ici seule la coque influe sur la vitesse surface… et j’en conclu que nous avons tous des moteurs largement surdimensionnés pour notre coque ! J’avais précédemment un 4ch 2T, remplacé par un 5ch 4T et j’ai déjà constaté que les vitesses « croisière » et « maxi » sont identiques dans les mêmes conditions de courant, c'est-à-dire vers les 5.5 nœuds, qui semble être le maxi de ma coque !

 

 

Je suis curieux de voir les performances d’un 2.5ch, et voir si on arrive également au maxi de la coque, dans des conditions de courant normal. Le débat est lancé !!!!

 

Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 19:00
En regardant de près la cage inox du mécanisme de quille, on voit que le bateau a déjà frotté sa quille sur des fonds solides...

undefined

L'écrou et la tige filetée sont montés et sont venus déformer la cage. Bien que peu expert dans ce domaine (je ne m'en plaint pas), le choc a cependant du être léger, pour ne pas arracher les 4 minuscules vis de la cage inox.


Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 19:00


Comme beaucoup d'entre nous, j'ai hérité à l'achat de Virus, d'un joli mousqueton en bronze installé sur ma drisse de génois de 5mm (bleu-blanche); les 500 grammes du mousqueton faisaient un peu décalé par rapport à l'équipement, mais bon, je l'ai laissé ...



Jusqu'au jour (de malchance) où la drisse m'échappa des mains, et après un mouvement de balancier tout à fait classique, le mousqueton est revenu pile dans mon nez. Heureusement la surface en contact est héréditairement importante, ce qui a fortement réduit la douleur...

Bref, tous les jurons étaient là pour remiser en tant qu'objet de déco, ce beau vieux mousqueton (bronze ?). Mais j'ai toujours eu quelques interrogation sur son origine : héritage d'un bateau plus grand ?


Jusqu'à une promenade automnale à Port Guillaume, à Dives/Mer (Calvados), où j'ai pu observer quatre First 18 sur les pontons. Trois d'entres eux sont d'ailleurs peu ou pas modifiés... à tel point que les drisses sont d'origines ! Et j'ai enfin réalisé que ce mousqueton -avide de globules rouges- avait été livré avec le bateau et cerise sur le g(b)ateau avec un sertissage plomb sur drisse textile !





Il ne faut pas oublier de faire un noeud d'arrêt à l'autre bout, car sinon tout doit partir très facilement !

Dans le même ordre d'idée, j'ai reconnu également ma manille wichard de grand voile ...
(accrochée à la filière)


C'est marrant de voir des objets aussi perdables traverser le temps...

Repost 0
Published by Virus - dans Le bateau
commenter cet article