Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:00

 

Pour ceux qui doivent de temps en temps naviguer de nuit (régate de 24h par exemple), voici une petite astuce de "ministes" pour vérifier les réglages de voile sans s’éblouir !

 

 

J'ai bricolé une lampe de poche à led, en mettant un cable de 3mètres avec un interrupteur qui revient au cockpit, comme ça on allume/éteind sans bouger !!!

 

 

Dans la nuit, la voile et les penons sont bien éclairés... et au niveau sécurité...c'est beaucoup plus visible que les petits feux de navigation au ras de l'eau !!!

 

 

 

 

Cette belle idée a été 'empruntée'  un très beau Pogo2 6.5 d'un ami, dont voici le montage !

 

 

 

Simplement du "grey tape" pour fixer. La durée de vie du montage, n'est pas infinie, mais ça résiste bien en navigation si le montage est récent !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 19:00
 
" Le sujet a dejá été évoqué l'energie solaire, est idéale pour une petit bateau comme notre first 18.

Cela devient vraiment important si la motorisation devient le consomateur principal, et que le bateau est á la bouée la majeur partie du temps !

Quand j'ai récupéré Cato il y avait un panneau solaire dedicacé au ventilateur, c'est déjà bien.




En fait ce ventilo était installé a travers le faux plafond! Cela a causé des petites fuites, j'espere que ma solution apres avoir démonté le faux plafond et racourci et étanchéifié les boulons va marcher!



Cette année je fais fort j'en rajoute deux:
Un pour une diode marquant le bateau en haut du mat, (environ 3 €, a la belle jardinere - lampion jardin):
j'ai percé par le haut un trou dans la lanterne et etanchéifié au sikaflex, l'idée est de marquer le bateau la bouée, sans souci de vider ma batterie. Dans le jardin ca marche... à suivre!







Le dernier, plus serieux de 20 W et 200 € avec son accesoire, 6 m de cable, fusible, alume cigare et coupe circuit pour ne pas surcharger l'accumulateur. En fait il reste peut etre un peu petit a suivre également.









Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 19:00

En complément des récents articles, voici une astucieuse réalisation de Laurent ("Manava")...
panneau-solaire-manava.pdf panneau-solaire-manava.pdf

Le panneau mis sur l'arriere, est orientable. Juste au dessus du moteur...
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 19:00

Voici un emplacement intéressant pour tous ceux qui ont des feux de navigation amovibles...
Assez haut sur l'eau, sans risques d'accoches avec les amarres..

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 19:00

Une belle idée (utile) pour ceux qui sont en plein travaux d'installations électriques !

" J'ai modifié mon circuit électrique: j'ai intégré un voltmètre, ceci afin de connaitre la tension résiduelle dans la batterie et éviter (peut être) de tomber en panne de batterie en pleine navigation !     ( ça m'arrive régulièrement en milieu de saison ... et, loi de murphy oblige , toujours au mauvais moment .... brume, hauts fonds etc ...)
 


Afin d'économiser l'énergie du bord , j'ai décidé de ne pas l'alimenter en permanence ( en fait il est doté de série d'un éclairage interne ). Son alimentation temporaire est réalisée à l'aide d'un pousse contact ( ou bouton poussoir) situé à proximité immédiate
 



    nb : la batterie était faible le jour de la photo et a été rechargée depuis ...."
 
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 19:00

Après nous avoir alléché dans ce bref article, Olivier nous explique en détail son montage...

   image cliquable pour accéder au PDF

Très belle réalisation, bravo !!!
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 19:00

Oliver Cauvy ("Orient') nous raconte la suite de son aventure de First18... guidée par tous nos témoignages du blog... 

" J'ai acheté "Orient"  fin novembre au lac de la foret d'..Orient prés de Troyes et le pauvre attendait sur son terre plein je pense au moins depuis 2 ans. De la mousse poussait au bas des chandeliers, les bois étaient noircis, l'antifouling quasi inexistant, sans compter les paquets de kilos de feuilles mortes et litres d'eau dans les coffres arrieres......

Ainsi, aprés plusieurs week end complet à poncer, visser, peindre, repeindre, démonter, remonter, couper, coller depuis décembre(et je remercie ma femme pour sa patience..), je suis fier de vous le présenter dans sa phase de finition.




Ces travaux ont été fait avec tous les exemples  mis en ligne sur le site de l'association F18 et c'est pour cela que je tenais à vous en faire part.

Voici la suite du précédent article :


- Electricité : J'ai donc entrepris la réalisation de l'electification d'ORIENT avec une batterie 12V installée dans le coffre arriere sur une planche afin de laisser de la place en dessous. j'y ai aussi installé un prise 220V qui distribue sur une autre prise 22OV à l'interieur. Les Cables passent dans le coffre et au milieu du bateau , sous la couchette babord (les caissons ne sont de toute facon pas étanches car ils communiquent avec le coffre avant ).
Remarque interessante ; j'ai trouvé de l'eau au fond et finalement ces trous permettent de vider les fonds avec un tuyau et une poire..




Tous les cables remontent dans l'équipet "babord" jusqu'au tableau. Le tableau se compose d'un coupe circuit, d'un tableau avec 3 interupteurs (Radio, futur VHF en attente, Sondeur/loch / feux route ( en haut du mat) + compas ) , et le troisieme est assigné à une multiprise "allume cigare" avec témoin de charge batterie. Finalement une prise electrique 22OV. Astuce : le site CONRAD vous permet d'avoir une multitude d'articles electrique à prix vraiement interessant.J'ai installé un autoradio avec un haut parleur intérieur (démonté dans une casse) et un HP exterieur étanche. reste la place pour un VHF Fixe ...*



- les equipets coté cocktpit: Une existait et j'ai donc fait sa soeur jumelle. Remarque , le scratch collé sur l'équipet tribord permet de faire tenir des petits outils ou crayons de mine (dont l'autre partie du scratch est collé dessus) ...










Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 19:00

"L'échosondeur a remplacé peu à peu la ligne de sonde traditionnelle qui, malgré tout, doit garder sa place dans nos petits First 18. Elle pourrait retrouver son utilité en cas d'avarie électrique.


Il existe plusieurs sortes d'échosondeurs et tous ont pour fonction principale nous donner la profondeur en temps réel, mais aussi la nature du fond (utile pour le mouillage), ou encore le dénivelé (utile pour le béquillage) mais aussi la température de l'eau, la présence de poissons...


Le principe de fonctionnement est simple, une impulsion électrique transformé en une onde ultrasonique( 50 à 200 khz à la vitesse de 1500m/s) percute le fond remonte vers la sonde. L'échosondeur interprète les informations, et nous donne la profondeur.





placé sur l'épontille, le MATRIX est visible depuis le cockpit



La sonde doit être placé avec soin :

Je ne voulais pas percer la coque de Manava, donc j'ai exclu la sonde traversante

La sonde sur tableau arrière est très intéressante mais les informations ont un retard d'une longueur de bateau (pas évident lorsque l'on fleurte avec les rochers bretons). D'autres parts, les turbulences générées par le safran sont à prendre en compte.

Voici la solution :







Une sonde tableau arrière collé au mastic à l'intérieur du bateau à mi chemin entre l'étrave et la dérive. (et en plus, c'est moins cher !!!)

Le seul inconvénient, l'échosondeur me donne maintenant la température de la cave à vin. Pour le reste, c'est génial.

Laurent  (Manava)"


Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 19:00


Quand est venu le jour ou j’en ai eu assez de changer toutes les 24 heures les piles du gps, celles de la vhf, et de naviguer avec un téléphone portable déchargé,  quand à trois heures du matin, en plein milieu  de la régate des 18 heures d’Arcachon les feux de navigation à piles me lâchent petit à petit  au point de n’être quasiment plus visibles, je me suis décidé à installer l’électricité à bord de Pilpouz.


Mes réflexions d’alors furent celles-ci :


Pilpouz n’a pas de place au ponton, donc la charge 220 volts est impossible. De plus j’accède à mon corps-mort avec une toute petite annexe et quand celle-ci est chargée avec une glacière et un ou deux sacs, il est difficile d’y rajouter une batterie de plus de 10 kg. J’ai donc opté pour la solution totalement autonome : le panneau solaire pour charger et entretenir la batterie.


J’ai choisi ce panneau solara, ultraplat ( 3 mm), suffisamment  souple pour épouser la légère courbure du panneau de cabine. Le dessus du panneau est très bien protégé par une sorte de résine antidérapante. On peut le piétiner sans problème, le support inférieur est une plaque en inox.





Je l’ai collé à la néoprène, un peu chichement à l’époque, et je devrais avant le printemps le coller à nouveau, avec cette fois ci une colle sikaflex. Sa flexibilité est effectivement proche de son maximum et lors du collage, il vaut mieux prévoir un système pour le maintenir correctement plaqué au panneau de roof, avec des sangles prises sur les mains courantes par exemple et de gros tasseaux pressant les bords du module solaire. 

 

J’ai ensuite percé le panneau de roof pour passer le câble et étanchéifié le passage au silicone marine


 

A l’intérieur, le câble est libre sous le panneau et rejoint une goulotte pvc collée au plafond de la cabine.



Cette goulotte m’a permit de fixer deux tubes fluorescents miniatures généralement vendus pour le tuning des pc. Avec une consommation de moins de 3 watts, ils éclairent plus qu’il ne faut, tout l’intérieur de la cabine.





La goulotte pvc rejoint l’équipet  bâbord que j’ai en partie dédié à l’énergie.

Afin de ne pas condamner totalement les rangements bâbords, j’ai inséré le tableau électrique dans le haut de l’équipet qui était en fait un espace perdu. Il y a même assez de place pour intégrer un autre appareil, en l’occurrence un radio-cd pour Pilpouz.



 

En ce qui concerne la batterie même, j’ai opté pour le tout-en-un : une batterie portable de 20 Ah, intégrée dans un boîtier avec un régulateur de charge, un témoin à led de niveau de batterie, un éclairage néon, deux prises type allume-cigare 12V.

Elle se recharge soit en 12V ( ce qui est mon cas par l’intermédiaire du panneau solaire) soit en 220 avec un transformateur externe fourni dans le pack.




A bord de Pilpouz, cette batterie alimente depuis deux ans :

-          Le lock/speedo

-          Le feu de tête de mât

-          Le GPS portable

-          La vhf portable

-          L’éclairage de cabine

-          Le radio-cd

-          Les chargeurs de téléphone

-          Le gonfleur 12 volts à l’occasion

-          Un convertisseur 12V / 220 V de 100 w (occasionnellement pour du petit outillage électrique, ou charge d’appareils 220v)

 

(La légende voudrait que nous ayons à bord un sèche-cheveux pour Madame. Au risque de décevoir grandement Alain de « Gibolin », je suis, dans un souci d’honnêteté, obligé de démentir. Non, il n’y a pas de sèche-cheveux à bord de Pilpouz !)


Depuis cette installation (février 2007), je n’ai jamais sorti ma batterie. Elle est chargée et entretenue en permanence par mon panneau solaire, et suffit amplement à notre consommation électrique à bord.


L’intérêt de ce combiné batterie est le coût : je l’ai payée 90€ chez Narbonne accessoires à l’époque. Aujourd’hui, je choisirais un autre modèle qui intègre en plus le convertisseur 220V et le compresseur ( gonflage d’une annexe).

 

Pour les utilisateurs de pilote automatique, il existe des versions de « powerpack » avec batterie de 40Ah. Toutefois, l’étude de la puissance de la batterie se fera plus sérieusement dans le cas d’un pilote, mon témoignage d’aujourd’hui ne saurait faire référence en la matière !

 

Bon vent à tous, bonnes navigations en 2009 !

 

Thomas (Pilpouz)

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 19:00
Voici une astuce pas idiote pour mettre ses feux de navigation (amovibles) bien en hauteur :



la seule gêne serait le sac à spi et encore...
Partager cet article
Repost0
Published by Virus - dans Brico électricité et équipements